SALMACIS, TOME 2: L’AME SOEUR DE EMMANUELLE DE JESUS

« Nous avançons dans la vie en sachant qu’un jour, que nous espérons le plus tardif et le moins douloureux possible, celle-ci prendra fin. La pensée cruelle de notre disparition, nous l’enterrons, heure après heure, sous la routine du quotidien ; nous rencontrons l’amour, une, deux, trois fois ; nous faisons des enfants et, à la manière de ceux-ci nous jouons à « Et on ferait semblant que la mort n’existe pas ».

salmacis,-tome-2---l-ame-soeur-510675

Auteur : Emmanuelle de Jesus (Gagnante du Tremplin Black Moon!)
Genre : Romance/Mythologie
Année d’édition : 2014
Edition : Hachette (Collection Black Moon)
Langue : Français
Nombre de pages : 352 pages


Synopsis

Elle s’appelle Faustine Sullivan. Elle a 17 ans. Et jusqu’à sa rencontre avec Andrea Salvaggi, elle avait toujours vécue dans l’ombre de Sascha, son frère jumeau… Depuis, tout a changé. Faustine s’est découvert une passion, l’escalade, où elle excelle. Une passion qui en a entraîné une autre, inattendue, invraisemblable. Cet amour aurait dû être simple, léger, innocent, l’amour de deux jeunes gens qui ont la vie devant eux. Mais ce qui unit Faustine à Andrea, c’est un amour fou, dévorant, absolu. Un amour qui ne laisse pas de place à l’erreur. Car une terrible malédiction frappe Andrea. Il ne peut accorder son amour qu’à un être. Un seul. S’il se trompe, si Faustine n’est pas celle qui lui est destinée, elle en mourra…

Mon avis

Waouh. Je n’ai pas d’autres mots, ce livre a été pour moi un véritable coup de cœur !

Et même si il est vrai que j’aime beaucoup de mes lectures, rares sont celles qui atteignent ce rang là… J’avais adoré le premier tome, mais ce second volet l’a pour moi surpassé.

Cette chronique là, je la commence à chaud, poussé par le besoin de parler de cette bombe que j’ai tenue dans mes mains toute la journée et qui vient tout juste de regagner ma bibliothèque. Déjà, je n’ai pas put m’en détacher, commencé le matin et fini le soir, c’est en général plutôt bon signe ! L’histoire semble tourner autour d’une question cruciale, que va faire Faustine ?

Pour faire court, je crois que j’ai adoré ce que beaucoup ont détesté ! L’intérêt porté à la compétition inter-établissements dans la première partie, les intrigues secondaires… Moi ça m’a convaincue, et même mieux, ça m’a séduit parce qu’au final, c’est ça une vraie vie d’ado ^^ Et forcément, comme Faustine et moi avons le même âge, il était très facile pour moi de m’identifier à elle et de comprendre ses choix, un peu tordus par moment :p Mais il faut dire que la plume de l’auteur est sublime, entraînante, et que j’ai énormément voyagé au rythme des aventures de Faustine et Andrea, et qu’en ce moment c’est vraiment ce dont j’avais le plus besoin. Je sais que beaucoup sont ressortis de leur lecture très mitigés, mais pour ma part je suis restée scotchée ! Déjà je n’attendais pas grand chose de ce livre (ce qui a peut-être joué en sa faveur au final), et je m’étais convaincue d’une fin qui n’était en réalité pas tout à fait exacte x) Etant donné que l’un des critères que je recherche le plus dans un livre est la surprise, pour le coup j’ai été servie !

Salmacis c’est une histoire d’amour (assez singulière certes), mais je trouve que l’auteur nous en a épargné les aspects très niais qui ont le don de m’énerver ! Je sais que cela a déplut à certains qui recherchaient une vraie romance, mais je trouve au contraire que cela permettait de se concentrer sur d’autres facettes de l’histoire, et notamment sur les personnages qui ont révélé une vraie profondeur, et qui sont loin d’être parfait comme on pourrait le croire au premier abord ! Ils m’ont surpris tous les deux, je m’attendais à deux amoureux transis et dépassés par les évènements, mais ils ont en fait un côté plus sombre qui se révèle vers la fin du roman et qui m’a énormément intrigué. Et j’ai aussi put passer sur certains défauts du roman parce qu’au final je trouve qu’il me ressemble, et qu’il correspond à ce que des adolescent pourrait ressentir, notamment en vivant dans « l’excès » comme le fond Faustine et Andrea qui ne semblent pas connaître la demi-mesure (c’est vrai que leur situation pour le moins originale y est pour beaucoup aussi).

Bref j’ai adoré, j’en redemande et je signerai volontiers pour un troisième tome qui, au vu de la fin de celui-ci, pourrait s’avérer plus qu’intéressant et nous immerger un peu plus dans le fantastique! Je crois que je vais mettre un terme à ce blabla parce que je pourrai parler de ce livre pendant des heures et ça pourrait devenir totalement niais, et surtout plus incompréhensible que ça ne l’est déjà x) Mais au cas où tu ne l’aurais pas compris, ce livre est surprenant, étonnant et renversant.

Ma note

19/20

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s